page 1 | page 2

Là, 2 peupliers complètement morts, et pouvant à tout moment tomber sur la maison du voisin, ont été transportés directement sous l’auvent. Après un premier désécorsage effectué sur le terrain, un second désécorçage est effectué sous l’auvent pour les bois à consommer immédiatement. Pour les autres la ventilation naturelle permettra le séchage spontané des couches inférieures de l’écorce.
Du producteur au consommateur en direct, sans passer par le stade du tas intermédiaire.
En dessous, branche morte de cerisier.

Enfin séchage final (24 heures) à l’intérieur.
Ça chauffe !

page 1 | page 2